Atelier cyanotype


Ce lundi, nous nous réunissions à St Hilaire (encore merci au club Traqueurs d’images!) pour un atelier cyanotype proposé par Michel Martin.

Ce procédé ancien, expliqué ici, produit des images monochromes (bleues en général).

La séance en quelques images!

LES ÉLÈVES et LE PROFESSEUR MARTIN

_DSC0078

LE MATÉRIEL une image imprimée (de préférence à l’imprimante laser) sur papier transparent, du citrate de fer ammoniacal vert et du ferricyanure de potassium, une lampe à bronzer le visage, un sèche-cheveux, des bacs, un pinceau plat, du vinaigre blanc.

_DSC0080 _DSC0079 _DSC0097 _DSC0100 _DSC0101 _DSC0117

LA MANIPULATION

_DSC0081 Application de la solution sur un papier aquarelle.

_DSC0092 Insertion du transparent entre le papier support et une vitre.

_DSC0094 Hop ! Dans la boite à UV !

_DSC0098  5 minutes chrono !

_DSC0102 Et voilà !

LE DÉPOUILLEMENT Tout ce qui n’a pas été soumis aux UV reste blanc.

_DSC0122 _DSC0118 _DSC0125 Un premier rinçage, du vinaigre pour densifier, un deuxième rinçage et on laisse sécher.

LE RÉSULTAT

_MG_5938 Magnifique !

Pour compléter cet article, d’autres exemples proposés par Claudine

http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2014/12/06/l-oeil-des-lecteurs/26792/paul-von-borax-les-baigneuses

Petite histoire de la Photographie


Un coup d’oeil rapide et forcément incomplet de l’histoire de la photographie sous la forme d’un powerpoint…

NB: Les annotations explicatives qui figurent dans le fichier Powerpoint n’apparaissent pas à la lecture, ce qui réduit un peu l’intérêt de cette « petite histoire de la photo ».

C’est avec plaisir que je vous en referai une présentation lors d’une soirée au Club.

Histoire de la photographie.pptx

LE STENOPE


FABRIQUER SON STENOPE

Un petit Powerpoint qui vous donnera les clefs pour fabriquer VOTRE appareil photo sténopé « tel que vous en avez toujours rêvé »…

STENOPE.pptx

et deux logiciels de calcul de diamètre du sténopé (un pour PC et un autre pour Mac)

PinholeDesigner_2.0en.exe

PinholeOne-Mac OS (PEF)

 

Sortie 5 jours en Vercors en solo


Je suis allé passer 5 jours, en autonomie, dans le massif du Vercors, du 10 au 14 Février.

But: Ramener des photos, de jour, comme de nuit. (Et me promener, aussi).

Bilan: Quelques jours très gris, de beaux ciels, et de belles couleurs de nuit.

 

 

Voici un portrait, de nuit. 30 secondes de pose, l’ éclairage est fourni par la lune. J’ai aussi utilisé une lampe frontale puissante qui compense le contre jour.

Le sujet principal, à cette vitesse, sera forcément un peu flou. Mais un  bon pied et une pose longue, assureront une bonne netteté.

Le « filé » dans le ciel est lié à la longue pose. En effet, les nuages se déplacent pendant que la photo se forme. C’est une façon très facile de donner du peps à une image

VercIMG_4854-01

 

De nuit, toujours, mais sans frontale. La lune apporte cette fois ci une lumière suffisante. 30 secondes de pose, encore.

Le sujet n’ est plus en contre-jour (ou en « contre-lune »), l’ éclairage artificiel supplémentaire n’ est alors pas de mise. La posture assise du sujet semble d’aileurs plus facile à tenir sans bouger.

vercIMG_4858-01

 

Puis, de jour, cette fois ci. Un paysage « en mode portrait » (plus haut que large)

Près de Chaumailloux.

Il peut être parfois difficile de gérer la balance des blancs, variable, si un sujet  se trouve être, à la fois à l’ ombre, et à la fois en plein soleil. Voir ici, la différence d’ exposition entre le bas et le haut de l’ image.

En numérique, la prise de vue en mode RAW, et le réglage de balance des blancs « à l’ordinateur » sont un grand plus

VercIMG_4784-01

 

 

Autre ambiance;

Un jour bien blanc, bien bouché, n’ empêche pas de faire des photos.

Au contraire!

Le skieur apporte une présence humaine à cette photo, et permet de donner une échelle de grandeur.

Le ciel bien bouché empêche de voir les reliefs en fond, le regard reste bien volontiers sur cette ligne de crête.

VercIMG_4829-01

Juste un peu plus tôt, le même personnage, accompagné, près de la bergerie de Chamousset…

Même principe, mêmes effets, l’ effort en plus.

Verc_4825-01

 

 

Autre ambiance: Un jour plus clément,  mais encore brumeux. Le contre jour est aussi un des pièges de la photographie. Or la brume, dans ces cas là, peut être une aide précieuse. Bien penser, encore, à la balance des blancs. Les appareils numériques ont souvent tendance à bleuter l’ image. Un format carré « mode 6X6 » permet de cacher le soleil en coin droit.

vercIMG_4745-01

 

 

Enfin, toujours en journée, un beau ciel, une neige vierge.

Bien penser à surexposer un peu, l’ appareil ayant tendance à sous exposer une neige bien trop lumineuse pour les posemètres intégrés.

Les jeux d’ ombres et le relief sont des sujets très faciles à mettre en valeur.

On peut aussi avoir à l’ esprit que la lumière rasante sur le relief fait ressortir les détails (voir ici le coin inférieur gauche, on voit des détails bien plus présents qu’ au centre de l’ image, par exemple).

VercIMG_4681-01

Merci d’ avoir lu et regardé.

Un petit sac, un appareil, un pied, une bouteille d’ eau, une veste chaude et imper… Montez vite en montagne…

Philippe